Interview de Sarah Arbona, exploratrice de la source de vie…

Julie - 9 septembre 2015

2 merveilleuses clefs pour une communication simple, saine et vraie

Julie - 9 septembre 2015

Mon expérience Harry Potter, quand la sorcellerie s’invite à Paris…

Julie - 9 septembre 2015
Interview Sarah Arbona, exploratrice de la source de vie
2 clefs magiques pour une communication simple, saine et vraie
Mon expérience Harry Potter, lorsque la sorcellerie s'invite à Paris

Que ce soit les petits ou les grands, Harry Potter à séduit un grand nombre de personnes. Cela a commencé par les livres, puis continué avec les films. Harry Potter c’est une ambiance où se mêlent la Magie, l’aventure et parfois même le drame, des personnages auxquels on arrive aisément à s’identifier et toute la panoplie des émotions que l’on rencontre lorsqu’on est adolescent ; le tout transporté dans un monde que beaucoup des personnes comme moi rêveraient de pouvoir connaitre…

Ma p’tite anecdote

Comme je vous le disais dans un de mes précédents articles, cette année, j’avais décidé de célébrer mon anniversaire de façon Magique. J’ai donc choisis des activités en fonction de ce souhait et l’une d’entre-elles a été d’aller visiter l’exposition Harry Potter à Paris. J’avais lu de très bon avis sur internet ce qui avait motivé mon envie de départ et puis quelques temps plus tard j’en avais reçu un complètement inverse d’une amie. Au final, j’ai décidé de suivre malgré tout mon élan, et d’y aller sans nourrir de trop grandes attentes.

Vous voulez en savoir plus ?

C’est parti pour *mon récit Magique* !

Exposition Harry Potter, mon récit magique. Les aventures de Julie.

1. En route !


 

J’avais un billet d’entrée pour le lundi 9 Août à 10h. Le jour J je me suis mise en route, bon j’avoue, avec un peu de retard… J’ai enchaîné le tramway et le métro pour arriver à Saint Denis (banlieue parisienne), lieu de l’exposition, vers 10h15. Question trajet, rien à redire, le site de la RATP m’avait bien guidé. En sortant du métro j’ai très rapidement trouvé des pancartes indiquant le chemin et je n’ai pas eu à marcher très longtemps (entre 5 et 10 min grand maximum). Et là, à peine avais-je un peu avancé vers l’entrée, que je rencontrais une graaaande file d’attente. Étant déjà en retard, je décidais d’avancer dans la file pour aller trouver une personne de l’organisation.

Bon, vous comprendrez bien que cela n’a pas été simple. Tout d’abord j’étais avec mon bagage de voyage (un gros sac à dos de randonnée) en plein dans la foule. Ensuite, les gens aiment rarement se faire doubler (tout comme moi), pour ce faire, l’heure inscrite sur mon entrée m’a bien aider à faire passer la pilule… 😉

Une fois vers l’entrée, je rencontrais un homme occupé à gérer le flux des visiteurs. Je lui demandais ce que je devais faire vis-à-vis de mon heure tardive d’arrivée, et j’eus pour toute réponse de faire la queue, il avait l’air bien occupé et pas tellement d’humeur à entrer dans le détail. N’ayant pas d’indications très précises, je questionnais rapidement les personnes autour de moi sur leurs heures de passage. Une dame me dit que la sienne était également pour 10h, je décidais donc de m’intégrer à cette portion de la queue.

Peu de temps plus tard, on nous fit entrer dans le complexe, et là, sans grande surprise, il y avait encore une belle file d’attente. J’en profitais pour me faire garder ma place et aller demander au guichet s’ils pourraient me garder mon sac pendant ma visite. Et là, mauvaise nouvelle, ce fut non pour cause de plan Vigipirate. Je retournais donc dans la file avec mon look de tortue. Après environ 20 minutes d’attente et de zigzag, une jeune femme habillée en robe de sorcière nous ouvrit les portes…

Voir mes photos de l'expo !

2. La visite


 

Cérémonie du Choixpeau magique, les aventures de JulieOn entra dans une petite pièce décorée dans un « style château » et la jeune sorcière nous dit que nous allions faire la cérémonie du Choixpeau Magique. Elle nous demanda de lever la main si nous voulions participer, elle choisi dans un premier temps une petite fille, et ensuite un jeune garçon (seuls les enfants pouvaient être sélectionnés). Elle leur posa deux ou 3 questions, notamment s’ils étaient de vrais fan, et leur mis le chapeau sur la tête. Une voix sortie du Choixpeau et leur dit qu’elle était leur « maison ».

Suite à cela, on nous fit passer dans une première salle où des extraits de la saga nous on été diffusés, puis dans une seconde, celle du Poudlard Express, le train magique qui mène de Londres à l’école des sorciers. C’était en fait l’avant de la locomotive. Elle était plutôt chouette de face mais un peu moins vu de profil, la partie des roues ne donnant pas une impression de réel à mon goût.

Exposition Harry Potter, la grosse dame

La suite de la visite se faisait sans guide, on nous laissa donc déambuler à notre guise. La salle suivante était bien plus grande, on y trouvait des tableaux, certains étant animés (écrans), notamment celui de la « grosse dame », gardienne de l’entrée de la salle commune des Griffondor. On trouvait également un peut partout des écrans de télé diffusant des extraits des films, des costumes, du mobilier et des accessoires ayant servi aux tournages. Ils étaient tous regroupés par thème, avec un poster de fond mettant dans l’ambiance du lieu où ils étaient censés se trouver. Il y avait par exemple une partie du dortoir d’Harry et Ron à Poudlard avec certains de leurs effets personnels, les vêtements des professeurs avec la décoration et les accessoires de leurs bureaux respectifs.

Tout au fond on retrouvait des pots de Mandragore, c’était l’un des deux points interactifs de cette exposition. On pouvait tirer sur la plante comme si on souhaitait la déterrer et elle criait (son curieux et agaçant qui m’avait intriguée depuis mon entrée dans la file d’attente du complexe). Ensuite on tournait pour se retrouver dans un espace dédié d’un côté au Quidditch, avec les tenues de toutes les équipes, des accessoires, des balais exposés dans une vitrine et le second stand interactif : un mini terrain avec des anneaux. On pouvait prendre un Souafle (balle) et tenter de marquer des buts, c’était très amusant (et très demandé par les enfants, pas facile de se faire une place !). De l’autre côté, il y avait le jardin de Hagrid, avec son épouvantail, des costumes de Harry, Hermione, Ron, une statue de Buck l’hippogriffe et le costume du bourreau.

Les mandragore de Harry Potter, les aventures de Julie

En continuant notre chemin, on se retrouvait dans la cabane de Hagrid, avec tous ses paniers et autres accessoires encombrant. On pouvait notamment s’assoir dans son fauteuil à la taille démesurée pour un humain, voir son costume, se rendre compte de sa taille et contempler son œuf de dragon.

Les forces du mal exposition Harry Potter, les aventures de JulieEn sortant, on se retrouvait dans la partie plus sombre de l’univers d’Harry Potter. Cela commençait avec la forêt interdite, en version miniature avec quelques créatures telles qu’un sombrals, un centaure, une araignée géante et une tête de dragon.

La pièce suivante était dédiée aux forces du mal avec notamment les costumes des «mangemorts», quelques accessoires et une statue de l’ange de la mort.

Après avoir visité le plus sombre, on ré-entrait dans la lumière par la visite de la grande salle de Poudlard. La décoration était faite de bougies « flottantes » au plafond, des bannières aux couleurs de chacune des quatre maisons, des bonbons, des costumes de professeurs et d’élèves, des accessoires appartenant au directeur Dumbledore, et… une statue de Dobby ! 🙂

Friandises Harry Potter expo, les aventures de JulieEn quittant cette pièce on entrait directement dans la boutique de souvenirs. On y trouvait des baguettes magiques en plastiques moulées suivant celles des personnages principaux de l’histoire, des bonbons, des écharpes, des plumes d’écriture (stylo), le tout dans des meubles du style de ceux qu’on pouvait trouver dans le film.

  Voir mes photos de l'expo !

3. bilan et avis


 

J’ai trouvé cette exposition bien sympathique, j’y ai passé un moment agréable. J’ai aimé pouvoir être proche de l’univers du film au travers des costumes, accessoires et décorations même si, en toute sincérité, je trouve que le potentiel de ce thème n’a pas été suffisamment exploité. Avec quelques améliorations, j’aurais pu passer de la posture de visiteur à celle d’exploratrice plongée dans le monde magique de la saga, et ça, cela aurait été génial !

J’ai particulièrement aimé :

  • La partie du dortoir d’Harry et Ron
  • Le bureau du professeur Ombrage (avec la plume de torture)
  • Dépoter la Mandragore
  • Marquer un but de Quidditch
  • Entrer dans la cabane de Hagrid
  • La statue de l’ange de la mort
  • Les quelques pièces de l’échiquier géant
Ce qui m’a manqué :

  • Entrer encore plus loin dans les coulisses du tournage en apprenant des détails et des anecdotes inédites. Tant sur les choix du réalisateur que sur le tournage lui-même (peut-être était-ce dans l’audio-guide à 5€ de plus ?)
  • De l’interactivité, quelque chose qui me tienne en haleine du début à la fin, un peu comme pour l’exposition Star Wars Identities. J’aurais trouvé génial de construire mon personnage et de découvrir en fin de visite quelle « maison » me correspondait grâce à un ordinateur/Choixpeau ; ou encore avoir un stand de choix de baguette magique un peu comme avec un jeu Wii. La baguette aurait été la manette et suivant notre façon de ce servir de tel ou tel modèle, on nous aurait dit laquelle nous correspondait le mieux…
  • Que la décoration mette encore plus en contexte. Avec des escaliers menant aux bureaux de chacun des professeurs, au moins des morceaux de murs donnant l’impression d’entrer dans une pièce à part entière et d’en découvrir les secrets plutôt que de trouver tout cela dans une même grande salle sans séparations visuelles.
  • Du côté de la boutique, j’aurais adoré trouver des robes de sorcier(e), des chapeaux, bref, de quoi ramener chez moi une « vraie » tenue de sorcière (ou d’apprentie sorcière), ce qui veut dire avec la possibilité d’en acheter en taille adulte.

⇒ Tout ça, je l’ai trouvé un an et demi plus tard en visitant les Studios Warner Bros Harry Potter à LondresLire l'article

Mes dernières petites notes

  • Je vous recommande d’entreprendre ce genre de visites hors grandes vacances scolaires, cela sera bien plus confortable, personnellement j’avais oublié, la prochaine fois je m’organiserais autrement !
  • Si vous êtes chargé(e), penser à vous renseigner à l’avance sur la possibilité de stockage de vos affaires, pour ne pas vous retrouver en mode « tortue », ce n’est pas ce qui est le plus agréable.
  • Vous aimeriez plonger un peu plus loin dans la visite ? Je vous ai concocté un album photos ! Pour le voir, cliquez sur ce bouton : Voir mes photos de l'expo !
  • Si vous regrettez d’avoir manqué l’exposition parisienne, sachez que tout n’est pas perdu ! En effet, les studios Warner Bros à Londres proposent une visite encore plus grande et très alléchante avec visite du Poudlard Express, balade sur le chemin de traverse et bien d’autres choses ! Vous aimeriez en savoir plus ? Je vous en parle ici dans mon article Visite Magique des studios Warner Bros à Londres

Vous êtes fan de l’univers Harry Potter ?

Vous avez visité l’esposition ou vous auriez aimé ?

Ecrivez-moi un commentaire !

 

Exposition Harry Potter à Londres

Crédits photos : Warner Bros et lesaventuresdejulie.com

Harry Potter à l’école des sorciers, Harry Potter saga, Harry Potter Paris, Harry Potter exposition, #harryPotter, #Paris

EnregistrerEnregistrer

2 commentaires

  1. J’adore Harry Potter mais je n’ai pas eu l’occasion d’aller voir l’exposition!
    Merci pour ton article très détaillé, on a l’impression d’y être 😀

  2. Bonjour *Laëtitia* !

    Je suis ravie d’avoir pu te faire vivre l’exposition 😀

    Je te souhaite une merveilleuse journée !

Déposer un commentaire