J’ai testé Nuvaring, l’anneau contraceptif anti-oubli

Julie - 6 avril 2015

Star Wars Identities : une aventure au coeur d’un autre vous

Julie - 6 avril 2015

Les pouvoirs détoxifiants du ménage de printemps

Julie - 6 avril 2015
Nuvaring, l'anneau contraceptif anti-oubli !
Star Wars Identities Padmé
Les pouvoirs détoxifiants du ménage de printemps.

Au printemps, les conseils détox vont et viennent à tout va, notamment pour le corps. Et si avant de s’occuper de son corps, on s’occupait de son intérieur ? Ou plutôt devrais-je dire, de SES intérieurs ! Et oui dans cet article, je vous expose comment en détoxifiant votre intérieur au sens « votre logement », vous détoxifiez votre intérieur au sens « votre esprit ».

Ma p’tite anecdote

Dans ma famille, particulièrement du côté maternel, nous avons pour coutume de faire LE grand ménage à chaque printemps. Lors de celui-ci, le but est non seulement de tout nettoyer à fond, mais également d’en profiter pour faire un grand tri et de se débarrasser de ce qui ne nous est plus utile, ou ne nous plait plus.

Enfant, je trouvais que faire ce grand ménage était plutôt fastidieux, et que trier, enlever des choses n’était pas franchement facile. On me disait souvent que faire cet exercice dans notre maison nous permettait de faire le ménage dans notre tête et je pense l’avoir réellement ressenti seulement lorsque j’ai eu mon propre chez moi.

Maintenant, j’aime de plus en plus faire du vide, d’ailleurs, je le fais plusieurs fois par an, par envie, parfois même par pulsions. Il m’est même presque devenu insupportable de garder des choses dont je ne vois pas d’utilité réelle dans le présent ou un futur proche.

Ce qui m’était avant fastidieux, est maintenant devenu pour moi savoureux…

Vous voulez en savoir plus ?
C’est parti pour * l’explication Magique * !

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/originals/18/45/a3/1845a3b22ec160959c83e1e3f8f73a91.jpg

1. En quoi faire le grand ménage détoxifie notre esprit ?

 

Détoxifier signifie enlever, stopper ou encore neutraliser une toxine, hors, ce qui nous embarrasse, nous encombre, nous pollue, peut être clairement vu comme une toxine qui infecte non seulement notre logement, mais également notre mental que ce soit par la vue, le toucher, l’odorat, ou encore plus subtil mais à non moins important : le ressenti.

De plus, en se séparant de ces choses qui nous polluent, nous libérons de l’espace de vie dans notre maison, ce qui crée plus de vide, plus de place et nous permet d’accueillir la possibilité de la nouveauté. Dans le même temps, lorsque l’on se sépare de ces objets, cela nous donne l’occasion de faire un grand travail sur soi autour de plusieurs points :

  • Tout d’abord cela nous fait revisiter des moments de notre vie tel que le moment de l’achat de l’objet ou encore le moment ou nous avons reçu le cadeau. Nous avons la possibilité à ce moment là de vérifier si nous sommes en paix avec ces souvenirs, ces personnes ou non. Est-ce que c’est calme à l’intérieur de nous lorsqu’on y repense ? Est-ce que cela s’agite ? Est-ce que c’est doux ?
  • Ensuite, cela nous permet de voir à quel point nous donnons de l’importance à la possession, est-ce facile ou non pour soit de se séparer d’un objet ? Y a-t-il une différence suivant les objets ? Qu’est-ce qui fait cette différence ?

Parfois, nous sommes tellement attachés à nos affaires qu’il nous est difficile d’avoir un regard clair et de faire ce tri, c’est pourquoi je vous propose ceci :

2. Une vue concrète et amusante

 

  • Imaginez votre lieu de vie comme un grand terrain où se trouve une fête foraine, le terrain étant votre logement, et les attractions de la fête foraine étant vos possessions,
  • Les attractions les plus fréquentées par vos clients représentent vos possessions les plus utiles, les attractions les moins fréquentées représentent vos objets les moins utiles,
  • Si vous étiez propriétaire d’une fête foraine, (ou de tout autre commerce d’ailleurs), vous fonctionneriez beaucoup sur un système de rentabilité. Qu’est-ce que la rentabilité ? C’est tout simplement le rapport entre le revenu obtenu et l’investissement effectué. Dans votre cas, pour chaque chose que vous possédez, vous investissez un espace de stockage et votre revenu est l’utilité de l’objet, (tant au niveau pratique qu’au niveau psychologique),
  • Toujours en restant dans votre costume de directeur(trice), pensez-vous vraiment qu’il(elle) garderait l’attraction qui attire 1 à 2 personne par an seulement ? Cette attraction lui prend de la place, et s’il(elle) s’en séparait, non seulement il(elle) gagnerait en espace pour circuler, mais il(elle) pourrait également avoir suffisamment de place pour accueillir une nouvelle attraction qui attirerait beaucoup plus de monde et donc serait plus rentable,
  • Il en va de même pour les attractions abîmées, cassées qui n’ont pas été réparées depuis un bon bout de temps et dont il(elle) sait pertinemment au fond de lui(elle) qu’il(elle) ne fera jamais les réparations nécessaires.

3. Faire le tri, quelques conseils pratique

 

  • Faites votre grand ménage secteur par secteur.

Par exemple cela peut être en commençant par les vêtements, puis en continuant par votre bureau et tout ce qui relève de la papeterie, et plus tard encore les ustensiles de cuisine, etc… L’idée étant de vider complètement le secteur, de le trier, de le nettoyer, puis de le ranger de nouveau.

  • En manque de motivation ? Posez-vous ces questions :

Si vous aviez plus de pace chez vous, que ce soit dans votre logement lui-même, dans vos placards, sur vos étagères, ou encore dans vos tiroirs…

⇒ …Comment vous sentiriez-vous ?
(plus léger(e) ? plus libre ? vous auriez l’impression de mieux respirer ?…) 
⇒ …A quoi vous servirait cet espace supplémentaire ?
(à avoir plus de place pour circuler ? A vous procurer de nouvelles choses ? A accueillir un animal ? Ou encore à pouvoir mettre un lit plus grand pour inviter votre chéri(e) ? A vivre en couple ?…)

  • Vous triez, et vous n’arrivez pas à vous décider ? Posez-vous ces questions :

Le but ici est de déterminer pour chacun des objets ou vêtements que vous triez s’il est suffisamment « rentable » pour vous.

⇒ Est-ce qu’il me plait ?
⇒ Combien de fois je m’en sers par semaine ? mois ? an ?
⇒ En quoi m’est-il utile ?
(réellement, pas « il pourrait un jour éventuellement peut être… » 😉 )
⇒ En quoi est-il important pour moi ?
⇒ Qu’elle est sa valeur à mes yeux ?
⇒ Pourquoi est-ce que je m’y accroche ?
⇒ Si je ne l’avais pas en ma possession, est-ce que je ressentirais un manque ? Le besoin de l’acheter ?

  • Séparez vos affaires en 3 piles, bacs ou sacs :

⇒ celle des objets rentables que vous gardez à l’intérieur de votre maison,
⇒ celle des objets non rentables dont vous vous séparez,
⇒ celle des objets pour lesquels le choix est plus difficile, vous aimeriez vous en séparer mais vous n’y arrivez pas, ou vous n’êtes pas vraiment sûre de leur utilité.

Pour cette troisième pile, l’idée est de la ranger dans un endroit non accessible au quotidien, par exemple dans un carton à la cave, cela vous permettra de tester si ces objets vous sont réellement utiles en constatant s’ils vous manquent ou non. S’ils ne vous manquent pas, vous pourrez vous en séparer définitivement lors de votre prochain tri.

Mes dernières p’tites astuces

  • Classez vos affaires par thème ou utilité, c’est beaucoup plus pratique,
  • Optez pour des boîtes, des tiroirs, ou encore des bacs, cela donne un aspect bien plus net et rangé que lorsqu’il y a plein de choses sur des étagères, et cela vous permet de classer. Vous pouvez même vous amuser à mettre un peu de peps en les customisant avec Décopatch par exemple !  Je vous explique la technique ici
  • Pensez à écrire le contenu de vos cartons ou vos bacs, soit dessus, soit en collant des étiquettes, ce sera une grande économie d’énergie, de temps et d’énervement lorsque vous chercherez quelque chose ! (c’est d’autant plus valable pour ce qui est rangé dans les caves ou greniers)
  • Pour que ce soit moins lourd et fastidieux, pensez à faire un peu de grand ménage plusieurs fois par an ! Par exemple, le tri des habits au printemps et à l’automne, le tri de la papeterie et de l’administratif en fin d’été et pendant les vacances d’hiver, etc…

Que pensez-vous de cette façon de voir le tri ? 
Est-ce une démarche facile pour vous ? 
Partagez votre point de vue en commentaire !


⇒ ⇒ ⇒ Vous lancer seul(e) dans le tri vous parait insurmontable ? Et si vous le viviez comme une aventure Magique ? Je vous en dis plus ici :

Du tri dans ma penderie,
une aventure au coeur de votre intérieur

Du tri dans ma penderie une aventure au coeur de votre intérieur

En savoir plus

– 

J’ai écrit cet article dans le cadre du festival A la croisée des Blogs – avril 2015 créé par le site developpementpersonnel.org en 2008. Ce mois-ci, c’est le blog Forme et bien être qui a été à l’initiative de l’évènement et qui nous a proposé le sujet : « Les conseils détox pour être en meilleur forme », pour en savoir plus, cliquez ici !

Crédits photos : Neil Kremer, autre

5 commentaires

  1. Bonjour Julie,
    Bravo pour ces conseils fort utiles. Je n’ai jamais été « attachée » aux choses et je fais régulièrement le grand ménage. Il m’arrive de regretter d’avoir jeté un objet mais ça ne dure pas et c’est très exceptionnel.
    Pour mon ancien blog, j’avais fait une vidéo amusante pour faire un ménage « antistress ». https://youtu.be/occxv3mSCe4
    Merci pour cet article.
    Belle et douce journée.
    Danièle

    1. Bonjour *Danièle* !
      Merci de ton témoignage. J’ai regardé ta vidéo qui m’a bien amusée ! 😀
      Je te souhaite une journée *pétillante* !

  2. Salut Julie,:-)
    J’ai craqué pour ton ambiance magique qui m’a soufflé de lire ton article 😉
    Faire son ménage, ça veut dire se replonger dans le passé de ces objets, et du coup devoir parfois accueillir des remontées à la surface de période pas toujours rose. Je suis grande partisane du nettoyage de nos mémoires, mais nettoyage d’objets, je rechigne. J’aurais tendance à repousser l’échéance de l’armoire qui déborde… et de ne plus oser regarder le dessus de cette même armoire.
    Ton article magique me rappelle à l’ordre et m’a connectée avec la grande bouffée d’air frais qu’on ressent une fois que c’est fait….
    Belle suite pour ton projet!<3

    1. Hello *Ophélie* !

      Je suis ravie que mon état d’esprit ait soufflé à ta fée intérieure d’aller plus loin sur cet article, et qu’il ai résonné pour toi ! 😀

      Eh oui faire son ménage amène à revisiter certaines périodes de sa vie, en le faisant cela permet aussi de ce donner la chance de faire la paix avec (certaines d’entre) elles, ce n’est pas facile j’en convient, mais tellement salvateur ! Je porte également une grande importance au néttoyage des mémoires, même si je pense qu’il est nécéssaire de faire sa « détox » sur plusieurs plan pour une efficacité complète…
      Ta façon d’imager ton armoire me fait sourire, et comme je te comprends ! Pendant longtemps il en a été de même pour moi, comme quoi, tout évolue ! 😉

      Je t’envoie un souffle magique pour t’aider à passer à l’action, et une petite idée, si tu essayais de le faire en t’amusant ? En mettant une musique qui te rend espiègle par exemple ! 🙂

Déposer un commentaire