Plongée dans l’univers d’Alice au Pays des Merveilles. Fantaisie, folie et… philosophie ?

Julie - 21 avril 2017

Plongée dans l’univers de Jack Sparrow, Pirate des Caraïbes.

Julie - 21 avril 2017

Immortaliser votre grossesse avec un moulage du ventre en plâtre !

Julie - 21 avril 2017
Alice au pays des merveilles - philosophie
Jack Sparrow Pirate des caraïbes - réflexion, philosophie, développement personnel - lesaventuresdejulie.com

Bonjour à tous ! Aujourd’hui un article autour de la création et de la grossesse avec un tuto pour faire un moulage du ventre et du buste en plâtre ! De quoi garder un souvenir immortel de ce moment Magique et montrer plus tard à votre enfant où il a grandit avant sa naissance 😀

C’est amusant, cet évènement c’est passé il y a 3 mois déjà. J’ai tourné la vidéo « à chaud » juste après avoir fini les dernières retouches sur le buste. Je n’ai jamais tourné de vidéo de cette manière, en général, je me prépare un minimum, j’ai un déroulé en tête, et puis là, je me suis dit, aller, pourquoi pas, ose, c’est amusant à faire !

Voici donc ma première vidéo d’article complet spontané avec toutes mes explications, et juste en dessous vous retrouverez l’article à l’écrit avec les explications plus condensées.

Comme toujours, cette histoire commence avec…

Ma petite anecdote

Un jour, j‘étais sur Facebook et d’un coup j’ai vu apparaitre la petite fenêtre de chat en bas à droite de mon écran avec un message d’une amie me disant approximativement : « Dis, tu ne voudrais pas faire une article sur le thème du moulage de ventre des femmes enceinte ? J’ai envie de m’en faire un et je ne trouve aucun article suffisamment complet… Je peux même te servir de modèle, tu sais 😉 ».

J’ai été surprise et amusée. Je n’avais jamais pensé par moi-même faire ça. En revanche, j’adore tout ce qui tourne autour de la création et je trouvais cette idée vraiment intéressante, un chouette projet. J’ai donc dit oui !

Nous nous posions une multitude de questions : quel matériel nous fallait-il ? En quelle quantité ? Où l’acheter sans que cela ne coûte une fortune ? De qu’elle taille ? Comment s’y prendre ?

Nous avons cherché sur internet et trouvé quelques articles de blog sur le sujet, mais à chaque fois non seulement ils ne répondaient pas à toutes nos questions, mais ils nous en amenaient même de nouvelles. C’est pourquoi j’ai souhaité faire un article le plus complet possible. Surtout si vous avez des questions, ne restez pas dans le doute, posez-les moi en commentaire juste en-dessous !

Vous voulez en savoir plus ?
C’est parti pour * les explications Magiques * !

Mouler le ventre d'une femme enceinte - lesaventuresdejulie.com

  • Durée totale : environ 1h à 1h30,
  • Difficulté : plutôt simple,
  • Particularités : demande de la minutie à certains endroits, un toucher délicat et respectueux du corps de l’autre.

1. Matériel et dispositions


Il vous faut :

  • une pièce bien chauffée où vous pourrez être tranquille,
  • une chaise, par exemple de bureau qui est moelleuse,
  • une table, pas trop basse pour ne pas vous faire mal au dos,
  • une serviette de taille moyenne qui ne craint pas d’être tâchée, de même pour vos vêtements,
  • un grand drap de bain de protection (pour la chaise),
  • une nappe ou un autre tissus de protection (pour le sol),
  • une bassine, avec environ 10cm d’eau dedans,
  • des ciseaux,
  • 50ml de vaseline, (ou tout autre corps gras : huile,…),
  • 8 rouleaux de bande de plâtre de 8 cm de largeur
  • [en option : un grand miroir]

*quantité pour faire le ventre + le buste jusqu’au cou et les épaules.

**Upgrade 2018 après une expérience d’auto-moulage :

Pour un moulage plus solide, plus lisse ce qui en améliore l’esthétique et la résistance, je vous conseille de prévoir d’avoir de la bande de plâtre en plus. D’autre part vous pouvez jongler sur deux largeur. Des plus larges permettront de couvrir le corps plus vite. Celles de 8cm permettront de couvrir des espace fins où incurvés par exemple. Je partirais maintenant sur 4 rouleaux de 15cm de large + 8 rouleaux de 8cm de large.

Pour bien lisser votre moulage et ne plus voir l’effet « bandes de plâtre superposées », je vous conseille également d’ajouter à votre matériel de la pâte de plâtre. Personnellement je l’ai acheté toute prête dans un magasin d’art plastique et de loisir créatif (Graphigro – Rougier&Plé sur Lyon) et je l’ai appliqué avec un pinceau plat large qu’on appelle « spalter ».

2. Où trouver les bandes de plâtre ?


La plupart du matériel est très simple à trouver puisqu’il fait partie des essentiels que nous avons à la maison. En revanche c’est autre chose pour trouver les bandes de plâtre, et surtout sans se ruiner !

Nous avons choisi des bandes de 8cm de large. Cela s’est avéré que être une bonne taille, bien pratique pour toute la surface du moulage.

Nous avons fait une recherche dans 3 types d’endroits :

  • magasin artistique et de loisir créatif : 7€ pour deux rouleaux (x4 = 28€ les 8 rouleaux)
  • pharmacie, la plus grande de Lyon : après nous avoir balladés de caisse en caisse, ils nous ont dit qu’il n’en avaient pas, et je pense franchement que le prix n’aurait pas été plus avantageux,
  • sur Internet : 20 rouleaux pour 20€.

Comme vous pouvez l’imaginer, nous avons choisi l’offre d’internet, la moins cher et avec plus de quantité (on utilisera peut-être les restes pour faire des masques 🙂 )

⇒ Petite note : la vaseline se trouve très facilement en pharmacie et même en supermarché.

**Upgrade 2018 après une expérience d’auto-moulage :

L’offre que nous avions trouvé n’est plus en ligne, voici l’endroit où j’ai acheté le matériel la fois suivante lors de mon auto-moulage Graphigro – Rougier&Plé Lyon. Vous trouverez la boutique et les articles en question en ligne ici :

Total de l’investissement : 30€

3. La méthode


L’installation

      • Choisir une pièce confortable et intime où vous ne serez pas dérangé(e),
      • Mettre le chauffage bien fort pour garantir le confort de la femme enceinte qui sera dénudée,
      • Prendre la chaise, la couvrir du grand drap de bain de protection,
      • Mettre une table à proximité,
      • Mettre un peu d’eau dans la bassine sur quelques centimètres, et la poser sur la table,
      • Disposer également la vaseline, les bandes de plâtre et les ciseaux près de vous,
      • Installer la femme enceinte, et c’est parti !
      • [En option : mettre le grand miroir en face de la chaise pour que madame puisse se voir pendant la création]
La préparation

      • Prenez la vaseline et étalez-là bien sur toute la zone du moulage, soyez généreux(se) et enveloppez bien les boutons et/ou grains de beauté de surface,
      • Essuyez vous les mains dans votre serviette, puis lavez-vous les mains à l’eau chaude, vous pouvez vous aider avec la partie grattante d’une éponge,
La pose des bandes

Personnellement j’ai commencé par la partie la plus large du ventre, vers le nombril.

      • Déroulez une bande de plâtre sur 40 à 50 cm suivant la taille du ventre et le moment de la grossesse. Pour calculer la mesure la plus adéquat, déroulez tout simplement la bande sur le ventre, ou devant à distance,
      • Coupez à la mesure qui vous semble adéquat,
      • Trempez le morceau de plâtre complètement dans l’eau, puis essorez-le (vous pouvez le froisser et le serrer dans votre main comme vous le feriez avec une éponge il se re-déplira sans problèmes),
      • Appliquez-le à l’horizontale sur toute la largeur du ventre,
      • Si votre bande se trouve être trop longue, vous pouvez la recouper à l’aide des ciseaux.
      • Procédez ainsi de suite en descendant jusque sous le ventre puis en remontant jusqu’à endroit désiré. cela peut-être : juste le ventre, le ventre et la poitrine, ou encore comme dans notre cas la ventre, la poitrine et le buste.
      • Une fois toute la zone couverte, faites une seconde couche de plâtre.
      • Démoulez la création et posez-là au sol. Vous pouvez appliquer quelques morceaux de bandes supplémentaires aux endroits qui en ont besoin pour parfaire la forme et solidifier la structure (vous pouvez également multiplier les couches s’il vous reste des bandes et que vous préférez un moulage plus épais).
Quelques petites précautions et astuces

      • Aller aux WC juste avant de commencer, quitte à y aller plusieurs fois. Le temps de pose des bande avoisine tout de même les 1h et ce n’est pas toujours facile de tenir tout ce temps sans aller aux WC, d’autant plus lorsqu’on est enceinte et que le bout de chou transforme la vessie en ballon de foot ou en coussin anti-stress à malaxer ^^,
      • Faites attention d’avoir les mains suffisamment chaudes ainsi qu’un toucher délicat et respectueux,
      • N’enfermez-pas madame dans le plâtre ! En effet, si vous allez trop loin sur les côtés en direction du dos, vous aurez du mal à la faire sortir du moulage,
      • Si vous êtes comme cela a été notre cas sur une chaise de bureau à dossier inclinable, vous pouvez faire pencher madame en arrière pour vous faciliter l’accès au dessous du ventre et de la poitrine. En revanche, veillez à ce qu’elle se remette au plus vite dans la position de base du moulage dès que les bandes sont posées et avant que cela ne sèche. Le ventre et la poitrine prennent une forme différente selon la posture, et vous pourriez vous retrouver avec des problèmes de cohérence de forme, allant jusqu’à faire des bosses dans le moulage,
      • Si vous faites un moulage qui monte sur le torse, il se peut que pendant le séchage madame se sente un peu oppressé. C’est désagréable, sans être pour autant dangereux. Cela demande en revanche de vérifier avec la personne si c’est okay pour elle et si cela ne ravive pas une phobie. Dans ce cas, mieux vaut s’arrêter juste au-dessus de la poitrine,
      • A certains endroits, vous pourrez voir des petits fils qui se détachent parfois, vous pouvez tout simplement les couper pour avoir une surface plus lisse.

Moulage du ventre en plâtre Tuto - lesaventuresdejulie.com   Moulage du ventre en plâtre Tuto - lesaventuresdejulie.com

      • Pensez à frotter les bandes de la seconde couche de plâtre avec votre main une fois posées et encore bien mouillées. Cela permettra qu’elles sont bien lisse plutôt que parsemées de petits trous,

 

Mes dernières p’tites notes

Il faut bien sûr penser à ce que vous allez faire de cette création…

Voici quelques idées de finitions :

      • La poncer avec un grain doux pour la rendre plus lisse,
      • La peindre comme vous le feriez avec les masques en plâtre des enfants (1 ou 2 couche de Gesso puis peinture acrylique),
      • La « bomber » avec une bombe de peinture texturée. Une femme l’a par exemple fait avec une bombe imitation granit,
      • La recouvrir de Decopatch,
      • Le transformer en lampe : faire des petits trous en leur donnant une forme, puis placez une ampoule dernière.

Pour le moment le buste n’a pas été encore customisé (petit bébé est arrivé entre temps et demande comme tout petit d’Homme beaucoup d’attention), mais j’ai eu la promesse d’avoir une photo à vous montrer lorsque ce sera fait, je vous teindrais informé(e)s et mettrais a jour l’article à ce moment là 🙂

Et voilà !

Je vous souhaite de merveilleuses créations ainsi que de beaux moments de partages !

Vous avez des questions ?
Envie de partager votre expérience ?
Faites-le en commentaire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Crédits photos : Julie Emery lesaventuresdejulie.com

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

11 commentaires

  1. WoW l idée est vraiment géniale ! Le résultat est parfait Bravo Julie pour ta réalisation. Ça restera un beau souvenir pour la maman qui a vécu cette expérience et une belle aventure à vous 2. Merci pour ce beau partage …

    1. Bonjour *Touftine* !

      Merci de ton enthousiasme, ça fait chaud au cœur ! 😀 En effet c’est une expérience qui restera gravée dans nos deux mémoires je pense.

      J’en ai aussi fait l’expérience sur moi-même (qui ne suis pas enceinte) pour tester le processus créatif et à ma grande surprise cela a été une expérience vraiment géniale pour moi aussi ! Cela m’a permis de découvrir mon corps autrement… une œuvre d’art magnifique malgré tous les défauts que je peux (ou que j’ai pu) lui trouver… Une piste à suivre et de nouvelles propositions pour bientôt 😉

      Je te souhaite une très belle journée ! A bientôt !

    1. Bonjour *Corentine* !

      Oui on peut faire une première couche sur la personne, démouler le résultat obtenu qui est relativement fin, attendre qu’il sèche puis par la suite rajouter de nouvelles bandes de plâtre trempées dans l’eau sur le support sec pour l’épaissir et le solidifier. C’est ce que j’ai fait sur une autre réalisation et cela fonctionne très bien ! 🙂

      Belle journée à toi et belle réalisation ! A bientôt

  2. Bonjour Julie,
    Je vous avais contacter fin d’année pour essayer de me le faire mais j’ai eu des petites soucis donc je ne pouvais pas le faire. En revanche je l’ai essayer sur une amie. Et le rendu est pas trop mal. J’aurais un question, pouvez vous me dire quelle marque de peinture avez vous utiliser sur le plâtre ?
    Cordialement

    1. Bonjour *Amandine* !

      Ah mince pour l’essai sur toi qui a été compliqué, à re-tenter avec l’expérience que tu as acquise depuis 😉

      J’en ai également fait un sur moi depuis. J’ai fait 3 couches de bandes sur moi, puis je l’ai démoulé. Je l’ai posé au sol en mettant des soutiens sur les parties incurvées qui ne sont pas en contact avec le sol (ventre par exemple) pour éviter qu’il ne s’aplatisse (avec par exemple un tube en carton de la partie centrale des rouleaux d’essuie-tout), et j’ai remis quelque chose comme 3 nouvelles couches de bandes de plâtre. Ensuite j’ai pris de la pâte de plâtre (achetée toute prête) j’ai lissé et solidifié tout mon moulage avec en étalant une couche de quelques millimètres avec un gros pinceau plat (spalter), j’ai laissé sécher et j’ai fait de-même sur la partie interne du moulage. Cette étape a permis également de donner un résultat professionnel et bien net.

      Pour la décoration à la peinture j’ai appliqué :
      – une couche de Gesso, qui est un genre de peinture blanche qu’on utilise pour préparer les supports pour le Decopatch et les toiles à peindre,
      – j’ai peint avec de la peinture acrylique qui est une peinture qui fonctionne sur tous supports (mieux vaut prendre de l’acrylique que de la gouache qui est moins adaptée dans ce contexte). En terme de marque j’en ai mélangé plusieurs : du premier prix de chez Cultura et un pack de couleurs primaires de la marque Pebeo « Studio » qui est un milieu de gamme.

      J’espère que cela t’aidera ! 😀

      Ps : idée et astuce supplémentaire, sur mon auto-moulage je souhaitais dessiner un arbre. Pour le rendre plus réaliste, je lui ai donné de la 3D en utilisant ce qu’on appelle de la « pâte à relief » ce qui m’a permis de faire le tronc et les branches en épaisseur et en mimant la texture de l’écorce. Cela a amené un vrai plus !

  3. Bonsoir Julie.
    Merci beaucoup pour vos conseil…
    Effectivement une fois le plâtre démouler je l’ai laisser sécher environ 7 mois car bébé est arrivée et pas eu le temps de m’en occuper. Je me suis aperçue que au niveau du bas du ventre le plâtre s’était affaisser, donc j’ai remis deux bandes supplémentaires et j’ai bien mouiller pour bien travailler le plâtre, et j’ai remis sur couche de bande au niveau de ventre pour pouvoir bien travaillé le plâtre car il y avait des trous et le rendus ne fesait pas lisse.
    Merci pour les noms de produit que vous avez utilisé je vais pouvoir enfin le terminer et je pourrais vous envoyer une photo si vous voulez la mettre dans votre galerie photo.

    1. Bonjour *Amandine* !

      Ah oui je comprends, en tous cas il doit être bien sec maintenant 😉

      J’ai hâte de voir le résultat ! Je recevrais avec plaisir votre photo, vous pourrez me l’envoyer sur contact@lesaventuresdejulie.com (pensez à mettre un objet de mail qui me fasse le repérer pour qu’il ne se perde pas dans les méandre de la boîte mail ^^)

      Belle journée, à bientôt ! 🙂

  4. Bonjour je me lance lundi prochain dans cette création sur moi même et je me posais une question, le plus pratique sur soit même est de le faire debout ou assis quand même ?
    J’ai peur qu’assise je n’y arrive pas mais j’ai peur que debout les bandes de plâtre glissent avant de sécher ?!
    Merci d’avance de m’éclairer sur votre expérience

    1. Bonjour *Astrid* !

      Tout d’abord, merci d’être passée par ici et pour ce commentaire !

      Alors, pour ma part j’ai fait mon auto-moulage assise. Pour tout te dire le jour où je l’ai fait j’avais peu de temps devant moi, et préparer un espace qui ne craigne pas les salissures de plâtre aurait été trop long pour moi. Je l’ai donc fait dans ma baignoire (avec un coussin dans le dos quand même, que j’avais protégé) ! 🙂 Du coup j’étais assise avec le dos légèrement en arrière. J’avais mis mon rouleau de bande de plâtre et une cuvette d’eau entre mes jambes et j’essayais de faire le moins de mouvements qui changent ma posture possible pour ne pas déformer et fausser la forme de mon moulage. Il y a eu quelques espaces où cela c’est un peu déformé (un creux en bas du ventre et un au dessus de la poitrine), mais je les ai rattrapé par la suite lorsque j’ai remis des bandes de plâtre et une couche de pâte de plâtre après démoulage.

      En même temps moi je n’étais pas enceinte, à voir ce qui possible et confortable pour vous. En revanche oui j’aurais peur aussi que les bandes glissent en séchant. Avec la vaseline elles se décollent très facilement du corps. Lorsque je l’ai fait sur mon amie, à la fin elle devait tenir un peu le moulage pour ne pas qu’il parte tout seul. Moi je l’ai fait en me badigeonnant d’huile, cela se décollait un peu moins mais malgré tout vraiment très facilement. A la fin lorsque je bougeais le moulage ne me suivait plus dans mes mouvements par exemple, c’était à moi de me remettre « comme il faut » à l’intérieur pour appliquer la bande suivante.

      Belle journée et belle expérience à vous ! 😀

  5. Bonjour Julie!

    Wahoo!!! Merci pour toutes tes infos très utile !!

    J’aurais deux questions..

    La première, j’ai entendu d’un liquide solidifiant le buste après séchage, saurais-tu de quoi il s’agit ?

    Et la deuxième, afin de faire une lampe, je n’ai pas compris ou faire le deux trous sans que se soit dangereux, aurais tu une photo du dos à me montrer ? Ou une autre manière de le poser?

    Merciii pour cet article très bien expliqué

Déposer un commentaire

En confirmant l’envoi de ce commentaire sur le site lesaventuresdejulie.com j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler. Si je demande à être informé(e) des prochains commentaires de cet article, je recevrais des emails qui m’informeront de ceux-ci. Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.