Mon aventure Portugaise – Les infos du jour

Julie - 6 mars 2017

Explorer la surprenante San Francisco et ses lieux merveilleux

Julie - 6 mars 2017

A la (re-)découverte de l’univers d’Alice au pays des merveilles…

Julie - 6 mars 2017
Mon aventure portugaise - les infos du jour
SanFrancisco - Golden Bridge - Laurent Villeneuve et Julie Emery - lesaventuresdejulie.com

Il y a environ 2 à 3 semaines, j’ai eu envie de me replonger dans l’univers d’Alice au Pays des merveilles, depuis, l’ambiance et plusieurs personnages sont devenus pour moi des ressources

Ma p’tite anecdote

Le dessin-animé Alice au Pays des Merveilles n’a pas du tout fait partie de ma collection de K7 Disney de mon enfance, le livre de Lewis Carroll non plus d’ailleurs.

Je connaissais pourtant, de loin cette histoire. Vous savez comme toutes ces histoires qui font partie de la culture commune dont on connait les grandes lignes même si nous ne les avons jamais lu ou vu…

Ce n’est que beaucoup plus tard, je dirais en fin d’adolescence environ, que j’ai touché réellement pour la première fois à cet univers en regardant le dessin-animé Disney. Mes impressions ? Sincèrement, je n’ai pas aimé et il m’a beaucoup perturbé, m’a laissé une sensation désagréable… En 2010, j’ai retouché à cet univers avec le film de Tim Burton. Cette fois j’ai plus apprécié même si j’ai trouvé l’univers très sombre, avec malgré tout, cette sensibilité propre à ce réalisateur. Encore une fois, c’était comme si j’étais trop déboussolée pour rentrer pleinement dans l’histoire.

Pourtant, il y a quelques semaines, j’ai eu envie de replonger dans cet univers, c’était comme si je ressentais une attirance, comme si je ressentais qu’en moi un bout de chemin s’était fait, et que j’étais maintenant prête à aller véritablement à sa rencontre. Mon ressenti ne m’a pas trompé, j’ai adoré le re-visiter. Cette fois je l’ai trouvé génial, amusant et plein de messages inspirants ! Je l’ai tellement aimé que j’ai décidé de l’étudier de plus près ainsi qu’un panel varié de ce qui a été produit autour de lui.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous proposer un petit tour d’horizon d’Alice et de son univers.

Vous êtes curieux(se) d’en savoir plus ?
C’est parti pour * la présentation Magique * !

Alice au pays des merveilles, présentation - lesaventuresdejulie.com

1. L’histoire en bref


Tout d’abord commençons par nous remémorer le sujet en quelques lignes…

Cette histoire parle d’une petite fille qui est en pick-nick avec sa famille, il fait très chaud et elle s’ennuie… Tout à coup, un lapin blanc fort pressé passe devant elle. Mais ce lapin a quelque chose d’intrigant, elle ne saurait dire quoi. Peut-être serait-ce qu’il porte un gilet et regarde une montre à gousset en s’exclamant qu’il est en retard ? Prise de curiosité, elle se lève et se met à lui courir après.

Mais c’est qu’il court vite, et au détour d’une haie, elle a tout juste le temps de le voir sauter dans un trou. Elle le suit et tombe, tombe, tombe pendant un temps qui lui parait infini.

Cette chute l’amène dans un monde où tout fonctionne différemment. On peut grandir, rapetisser, parler avec les animaux, les mots se mélangent et se combinent pour former un verbiage bien curieux…

2. L’univers d’Alice : histoire de naissance et renaissances…


Depuis la sortie du livre par le créateur de l’univers, Lewis Carroll, et la naissance originelle d’Alice, de nombreux écrivains, dessinateurs, scénaristes, producteurs et j’en passe ont été intrigués et inspiré par cet univers avec à la clef une multitude d’interprétations (vous en trouverez une liste qui m’a surprise par sa longueur ici).

Petit tour d’Horizon parmi ceux que j’ai visité…

alice-au-pays-des-merveilles lewis Carroll et John TennielLe livre, l’original de Lewis Carroll, ou la naissance d’Alice…

Lewis Carroll, de son « vrai nom » ou « nom de baptême » Charles Lutwidge Dodgson est né en Angleterre pendant la période victorienne. Eduqué dans cette culture qui ne laisse pas de place à ce qui sort des bonnes manières et de la bienséance, il se révèle être un enfant doué dans de multiples discipline et devient professeur de mathématiques.

L’écriture fait partie intégrante de sa vie très tôt : tout d’abord pour des revues littéraires avec des poèmes, il écrit ensuite, et en parallèle un certains nombre de livres mathématiques. Il décide un jour de transformer son nom, en échangeant l’orde de celui-ci, le traduisant une première fois dans un langue morte, puis en en re-mélangeant l’ordre. C’est ainsi qu’est né Lewis Carroll. Toutes ses productions littéraires (poèmes et livres) sont dès ce moment signées de ce nom.

Charles Lutwidge Dodgson a une particularité (qui lui aura valu de nombreuses rumeurs) : il aime particulièrement être au contact d’enfants et principalement de filles qu’il considère comme des amies et avec qui son bégaiement disparait comme par magie. Ce serait à leur contact, et particulièrement l’une d’entre-elles qu’il aurait inventé en 1862 l’histoire d’Alice au pays des merveilles. Habituellement toutes les histoires qu’il invente se perdent une fois racontées mais cette fois la petite fille l’aurait tellement aimé qu’elle lui aurait demandé de l’écrire. C’est ainsi que le livre Les Aventures d’Alice au pays des merveilles fini par être publié en 1865.

Dès sa sortie, il est considéré comme de la littérature enfantine emprunte de frivolité et de fantaisie inoffensive et obtient un réel succès. Par la suite, notamment avec la naissance du courant surréaliste et de la psychanalyse, il intéressera un publique bien plus divers et passionnera certains esprits découvrant différents niveaux de lectures et d’analyse de l’oeuvre.

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES SUR ECRAN

L’univers de Lewis Carroll est un univers qui amène l’image. Dès le début il a d’ailleurs voulu que son livre soit illustré. C’est entre autre la raison pour laquelle il aurait tant attiré les réalisateurs (films, séries, dessins-animés)…

Un premier long métrage voit le jour en 1903 rapidement suivi par d’autres en 1915, 1933, 1972 etc…

Alice au pays des merveilles chez Mr Walt Disney

L’univers d’Alice interpella Mr Walt Disney dès ses débuts et c’est même avec lui qu’il créa les studios à son nom. Eh oui, c’est encore lorsque la jeune entreprise porte le nom des studios Disney Brothers, avant même la création de Mickey Mouse, qu’il conçut les Alice Comedies (1923 à 1927). Une série de 57 courts métrages muets en noir et blanc où une actrice en prises de vues réelles se mêle à des images de cartoon. Ce fut un succès, et c’est à ce moment là qu’il créa les nouveaux studios où son nom seul apparait.
A la fin des années 1930, après les succès de ses premiers long métrages animés, il décide d’en faire un sur le thème d’Alice au Pays des Merveilles. Dans un premier temps son souhait se porte sur un mélange d’animation et de prise de vue réelle mais la seconde guerre mondiale l’amène à repousser son projet. Il relance cette idée en 1940, la complexité liée à l’adaptation l’oeuvre l’incite à se tourner vers de l’animation pure, mais aussi à simplifier l’histoire qui ne compte pas mois de 80 personnages ! C’est en 1951 que long métrage animé fera sa sortie avec une critique, tant du public (peu nombreux à s’être présenté) que de la presse (dénonçant les libertés prises avec l’oeuvre originale) peu élogieuse. [Il faut savoir que les studios eux-même, ne sont pas non plus complètement satisfait de leur créatin.] C’est avec les années 1960 et le mouvement hippie que le film animé aura un réel succès et finira par trouver sa place parmi les « classiques ».

———————-Alices comedies Disney - lesaventuresdejulie.com —————Alice au pays des merveilles Disney - lesaventuresdejulie.com

Alice au pays des merveilles chez Tim Burton

C’est Tim Burton en 2010 avec le film Alice au pays des merveilles qui réussit le pari de mélanger prises de vues réelles et animations avec succès. Il y amène, avec la scénariste Linda Woolverton une autre interprétation et une autre dimension : plus sombre, mais aussi poétique et chargée de sens, propre à l’univers Burtonien.

Le deuxième volet Alice de l’autre côté du miroir, est sorti il y a peu de temps (juin 2016). On y retrouve l’univers visuel de Tim Burton, même si, on voit et ressens quelques changements. Ceci est tout à fait normal, car lors de la création du premier film, Tim Burton était à la fois réalisateur et producteur, et lors de ce deuxième tournage, il passe la main à James Bobin pour la réalisation tout en continuant son rôle de producteur. La raison ? Rien de bien clair, mais quelques hypothèses : d’autres tournages en cours, sa séparation avec l’une des actrices… Les deux films s’enchainent néanmoins fluidement.

———————–Tim Burton Alice au pays des merveilles - lesaventuresdejulie.com—————– De l'autre côté du miroir James Bobin - lesaventuresdejulie.com

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES EN BD

J’ai trouvé plusieurs BD autour du thème d’Alice. Certaines collant de près à l’histoire originelle, et d’autres s’amusant à mixer les univers de divers contes.

Alice au pays des merveilles, BD jeunesse

Une BD qui raconte l’histoire originelle, reprenant même mot pour mots certains passages du livre. En revanche les détails sont tronqué, certainement car cela aurait été trop long dans ce format.

Alice au pays des singes, BD jeunesse

3 histoires déjantées qui amènent Alice dans l’univers de Tarzan, de Peter Pan, de Barbe Bleue et de Jack et le Haricot Magique. Une version légère, rigolote, sur le ton de l’humour et l’absurde, qui parle également d’amitié, des idées reçues et de nos transformations comportementales au fil de nos expériences et de nos rencontres.

Clochette, au Pays des Merveilles, BD jeunesse

L’histoire commence avec la fée Clochette qui cherche Peter Pan dans notre monde. Suite à quelques péripéties, elle se retrouve au Pays des Merveilles, rencontre le chat du Cheschire, le Lapin blanc, Alice et tous les autres personnages principaux de ce monde. Son but, retrouver le Pays Imaginaire, son pays. Ici les univers se mélangent, se rencontrent encore une fois, cette fois dans une ambiance visuelle féérique et un comportement des personnage un peu plus trash.

————–——–

L’univers d’Alice en BD est riche, vous en trouverez d’autres ici auxquelles pour le moment je n’ai pas eu accès.

ALICE AU PAYS DES MERVEILLES EN MAGAZINE

Depuis je j’ai re-découvert les magazines et que j’ai balayé mes idées reçues à leur sujet (en fait on peut vraiment y trouver du contenu intéressant !), lorsque je m’intéresse à un thème, j’aime chercher des magazines notamment des hors-séries qui traitent de celui-ci.

Pour le moment je n’en ai trouvé et lu qu’un seul :

Case Mate Ciné Hors Série Tim Burton – Alice au pays des merveilles

Il traite du premier film de Tim Burton. A la clef des interviews : Tim Burton, Johnny Deep, Anne Hathawey, Helena Bonham Carter, Mia Wasikowska, Michael Sheen, Matt Lucas, et des designers du film. On y retrouve également 35 créations des stars de la BD qui offrent leur vision d’Alice avec à chaque fois un petit texte explicatif de leur choix graphique et de ce qu’ils souhaitent exprimer.

Magazine Casemate Hors Série Tim Burton Alice au pays des merveilles - lesaventuresdejulie.com

3. Mes avis et impressions

J’ai décidé d’écrire cette troisième partie pour vous donner mes impressions, mes avis, dans l’énergie et l’idée du partage. Mon but ici n’est donc pas de vous influencer ou de vous conseiller de voir ou lire plutôt telle version qu’une autre, car nous avons chacun nos préférences et perceptions propres.

Tout d’abord, j’ai aimé pouvoir croiser plusieurs visions de cet univers. Je trouve toujours très riche de voir plusieurs interprétations et dérivés d’une même histoire, car cela ouvre la pensée à plusieurs angles de vues sur un même sujet.

  • Les aventures d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll : je l’ai trouvé facile à lire. J’ai abordé ce livre après avoir vu le dessin animé Disney et les films de Tim Burton. J’ai moins accroché avec l’ambiance, en revanche, il m’a permis de connaitre la version originale de l’histoire avec tous ses personnages (une partie est souvent occultée), et j’ai aimé cela. Un retour à la source.
  • Les Alices Comedies de Walt Disney : j’ai regardé quelques épisodes sur YouTube, cela m’a beaucoup amusée. Bien sûr la qualité de l’image et de l’intégration des prises de vue réelle dans l’animation est celle de l’époque, c’est du muet et c’est en noir et blanc. Mais ce que j’ai aimé ici, c’est retrouver l’énergie des premiers dessins animés de mon enfance avec les gags façon Disney. Ici, également un retour à la source, mais cette fois du côté des créations Disney.
  • Alice au pays des merveilles de Walt Disney : je trouve les images belles avec de chouettes couleurs qui pour moi collent bien à ce type d’univers. J’y retrouve également le côté perturbant, surréaliste, « à l’envers » et les chansons typiques des studios qui fonctionnent bien. En revanche, côté histoire c’est comme s’il me manquait quelque chose, comme si on avait pris un peu trop de raccourcis et qu’il me manquais de la profondeur.
  • Alice au pays des merveilles de Tim Burton : c’est ma version préférée à l’heure actuelle. J’ai adorée tant sur le plan visuel, que sur la version de l’histoire elle-même, le jeu d’acteur est à mon goût très chouette, surtout Johnny Deep dans le rôle du Chapelier fou qui est pour moi impressionnant. J’ai aimé la profondeur et les messages induits tant avec le scénario que par la réalisation. C’est la version que je trouve la plus riche et la plus poétique.
  • Alice, de l’autre côté du miroir de James Bobin : c’est ma deuxième oeuvre préférée sur le thème d’Alice. J’ai la sensation que je l’aurais encore plus aimée si elle avait, cette fois-ci encore été réalisée par Tim Burton, même si j’aime beaucoup la façon dont est traité le thème du Temps.
  • Alice au pays des merveilles (BD) : ce que j’ai aimé, c’est que cette BD m’a permis de trouver de la clarté dans l’histoire originale de Lewis Carroll. Le fait qu’elle soit imagée, légèrement écourtée et qu’elle conserve malgré tout l’intégralité des évènements a été un atout dans cette optique.
  • Alice au pays des singes (BD) : cette série de BD m’a beaucoup amusée. Je l’ai trouvé très bien faite, un délire bien conduit du début à la fin, des idées amusantes, de chouettes relations entre les personnages. C’est une BD destinée aux jeunes que j’ai néanmoins trouvée divertissante en tant qu’adulte. J’ai lu les 3 tomes les uns derrières les autres rapidement et j’ai fini à chaque fois avec le sourire aux lèvres.
  • Clochette au Pays des Merveilles (BD) : encore une fois, j’ai beaucoup aimé le mélange des univers. Outre l’histoire que je trouve bien conduite et avec de bonnes idées, j’ai adoré le dessin et les couleurs, un style particulier que je n’avais encore jamais vu et qui fonctionne super bien à mon goût dans l’univers du merveilleux et du fantastique. Le style général ici est un peu plus trash ce qui amène une autre facette des personnages.
  • Magazine Casemate Ciné, Tim Burton – Alice au pays des merveilles : j’ai adoré ce magazine ! Ce que j’ai aimé c’est qu’il m’a permis de m’approcher un peu plus de l’équipe qui a permis que ce film existe, et vu que j’ai beaucoup aimé le film, cela a été d’autant plus précieux pour moi. Il m’a permis notamment d’en savoir plus sur la façon de travailler de Tim Burton mais aussi sur la relation, la perception des acteurs de l’univers d’Alice. J’ai trouvé également très intéressante toute la partie création spéciale BD, 35 Alices interprétées de 35 façons différentes avec pour chacune une explication des choix des auteurs. Lorsqu’on veut nourrir une multitude d’angles de vue sur un sujet comme c’était mon cas, c’est riche ! 🙂

Mes dernières petites notes

Je pense avoir déjà pas mal écris dans cet article, et je ne ressens pas le besoin de rajouter quoi que ce soit… Je dépasse d’ailleurs de loin mon nombre de mots habituel, preuve que ce thème m’a inspiré !…

…Mais sachez que je n’ai pas encore dit mon dernier mot au sujet d’Alice (c’est le cas de le dire ^^), et je pense vous publier prochainement un autre article sur le sujet avec une vue plus analytique ou philosophique au travers ma propre vision de cet univers.

Alors à très bientôt pour de nouvelles aventures au pays des merveilles ! 😀

Qu’avez-vous pensé de cet article ?
Et vous, qu’elle est votre version préférée ?
Dites-le moi en commentaire !

Alice au pays des merveilles - lesaventuresdejulie.com

bknpk.commariage.com, Amazondisney-planet.fr, CasemateDiscombobulous

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Déposer un commentaire